All annonces
- 55 -

L'actualité de l'immobilier en France

l'immobilier rebondi en France

Les ventes de logements récent sont classé en hausse au troisième trimestre en France, le renouvèlement des mécanismes d'aide à l'accession (prêt à taux zéro) ou à l'investissement locatif (dispositif Pinel) qui a permis de lever les doutes qui avaient pesé sur l'activité au printemps. Les données rendues public par la Fédération des promoteurs immobiliers nous montre q une hausse de 5,3% des réservations entre juillet et septembre par rapport au troisième trimestre, à 33.947 unités, après un léger recul (-1,1%) les trois mois précédents. La reprise du dernier trimestre a été tirée par les ventes en bloc (+18,1%), alors que les réservations des ménages n'ont progressé que de 3,2%. La Fédération des promoteurs immobiliers précise encore que, en augmentation de +8,3% sur les douze derniers mois, les réservations de logements neufs collectifs devraient sensiblement être supérieur a cette année leur total, "qui marquait un retour aux niveaux satisfaisants d'avant-crise". Malgré le maintien de cette dynamique commerciale, les mises en vente de logements neufs ont accusé au troisième trimestre leur première baisse ( 7,8%, à 18.304 unités) depuis trois ans. Sur les douze derniers mois, 110.062 logements neufs ont été mis en vente, un volume inférieur aux réservations sur la même période (118.996 réservations au détail).

Le prix de cession moyen reste stable

En conclusion, la proposition commerciale ne se reconstitue pas 95.560 logements neufs étaient vacant à fin septembre (+1,5% en douze mois), soit 9,4 mois de commercialisation alors que les professionnels considère qu'un délai de 12 mois est "équilibré et sain". Face à ce contexte, la FPI estime qu'il est urgent de lever les freins qui pèsent sur la construction (renchérissement du foncier recours abusifs, et normes coûteuses) comme le gouvernement s'y est engagé dans le cadre de sa stratégie logement, pour maintenir un niveau de prix accessible. "A 4.108 euros le mètre carré, le prix de vente moyen reste stable malgré de fortes disparités régionales", relève la FPI.

La production de logement

Les promoteurs réclament aussi le maintien d'un soutien à la production de logements dans les petites villes et les zones rurales et alors que la prorogation du dispositif Pinel a été freiné par le gouvernement aux zones les plus tendues, pour l'essentiel une partie de l'Ile-de-France et la Côte d'Azur. La fédération des promoteurs immobiliers a ainsi proposé d’orienter les modalités de sortie du dispositif Pinel dans les territoires détendus pour ne pas fragiliser des programmes déjà lancés. Une nouvelle révision du zonage pour l'année 2018 permettrait à son tour d'estimer sereinement la demande dans ces espaces très dissemblables.

Inscrivez votre message en ce qui concerne notre texte si jamais vous souhaitez réagir.